Man loosing hair, baldness

La microgreffe de cheveux s’adresse aux hommes et aux femmes pour toutes les localisations- Efficace: réduit définitivement la calvitie de la zone traitée

Durée de l’hospitalisation ambulatoire: 1/2 journée

Durée de l’intervention : 1h à 6h

Indolore: une anesthésie locale est systématiquement réalisée

Soins pré-interventionnels: médicaments arrêtés 7j avant, cheveux propre

Soins post-interventionnel: protection de la zone traitée par un « couvre-chef »

Risques principaux: saignement, infection, explusion des greffons

1 à 3 séances

Auteur : Dr Henri Monsigny
Mise à jour scientifique : 02/2013

Le traitement de la calvitie androgénogénétique par la micro-greffe de cheveux (F.U.E) s’adresse aux femmes et aux hommes dans un but esthétique ou thérapeutique.

TECHNIQUES

La microgreffe de cheveux existe depuis plus de 20 ans.
Le principe du traitement est toujours le même : prélever des cheveux dans la région de la couronne (zone donneuse où les cheveux sont génétiquement programmés pour ne jamais tomber) afin de les transposer dans les régions dépourvues (zones receveuses alopéciques).
La technique de la Follicule Unit Extraction (F.U.E) est aujourd’hui la plus appropriée.

PRÉCAUTIONS avant

Signalez  à votre médecin esthétique l’ensemble des médicaments que vous prenez (y compris compléments alimentaires),  les maladies chroniques (maladies de peau, Herpès, naevus suspects, troubles de la coagulation, troubles hormonaux, troubles psychiatriques, épilepsie, diabète, infection, porphyries, immunosuppression…(liste non exhaustive)), les allergies (latex, iode, sulfites…) ; si votre vaccination antitétanique est à jour ; si vous êtes enceinte ou si vous allaitez, et enfin la survenue d’incidents d’anesthésie.

CONTRES-INDICATIONS

– Infection
– Allergie à l’anesthésie
– Pathologie psychiatrique
– La grossesse et l’allaitement
– Mineur
– Motivation incomplète
– Zone donneuse incompatible avec la greffe
– Trouble de la coagulation
Les éventuelles contre-indications seront systématiquement dépistées par votre médecin esthétique lors de la consultation pré-thérapeutique ainsi que le jour du traitement.

ZONES

La microgreffe capillaire s’adresse aux femmes et aux hommes, pour toutes les localisations dans un but esthétique ou thérapeutique: cuir chevelu, sourcils, moustache, torse, pubis.

CONSULTATION PRÉ-THÉRAPEUTIQUE

La consultation pré-thérapeutique permettra de poser (ou non) l’indication thérapeutique et de répondre à toutes vos questions.
Vous évaluerez ensemble les différentes alternatives thérapeutiques médicales et chirurgicales.
Votre médecin esthétique vous remettra un devis personnalisé et détaillé qui ne vous engage à rien.
Un délai de réflexion d’au moins 15 jours vous sera proposé. Il vous permettra de prendre une décision réfléchie.

SÉANCE

Votre séance de microgreffe de cheveux se pratique en  » soins ambulatoires. Votre cuir chevelu sera désinfecté à l’aide d’une solution antiseptique.
L’intervention se déroulera au bloc opératoire, par une équipe de 2 personnes, en 3 phases:
1 – Le prélèvement
2 – La préparation de la zone receveuse alopécique par micro-perforation
3 – L’implantation des cheveux un à un
Les personnes présentes dans le bloc opératoire sont en tenues stériles.
Plusieurs séances sont parfois nécessaires pour obtenir une densité de cheveux esthétiquement satisfaisante.

ANESTHÉSIE

Habituellement, une simple anesthésie locale est nécessaire pour la technique de la F.U.E (Follicule Unit Extraction).
Cette intervention ne nécessite aucune anesthésie générale.

PRÉCAUTIONS après

– protéger la zone traitée par une casquette large durant les 10 premiers jours
– éviter les activités sportives (ex: piscine, foot…) ainsi que sexuelle, durant les 10 premiers jours
– ne pas effectuer de shampoing avant le 5eme jour
Le cheveu définitif  repoussera dés le 3ème mois.
Le résultat définitif sera évalué au bout d’1 an.

COMPLICATIONS

Les complications sont possibles bien que rares:
– Saignements, hématomes
– Oedeme
– Infections (du site; folliculite ; nosocomiale…)
– Lâchage de suture
– Expulsion des greffons
– Nécrose
– Déficit sensitif loco-régional (transitoire ou non)
– Cicatrice disgracieuse
– L’insatisfaction
– Malaise vagal
– Réaction anaphylactique
– Convulsions

DÉFINITIVE ?

Oui, la microgreffe de cheveux est définitive car les greffons prélevés dans la zone donneuse de la couronne sont génétiquement programmés pour ne jamais tomber.
Une fois ré-implanté sur la zone receveuse, ils ne tomberont plus jamais.

NOMBRE DE SÉANCE

En règle générale, il faut compter 1 à 3 séances pour obtenir la densité recherchée. Tout dépendra de la surface à couvrir et de vos souhaits.
Le nombre de séance vous sera précisé lors de votre première consultation pré-thérapeutique, en fonction de la surface à traiter, des caractéristiques de votre peau et de celles de vos cheveux.

F.U.E ou BANDELETTE ?

Chacune des 2 interventions se déroulera au bloc opératoire par une équipe médicale :
La méthode de la « Bandelette »
– Prélèvement d’une bande de cuir chevelu d’environ 10cm de long sur 2cm de large sur la zone de la couronne
– Suture
– Section sous microscope en petits fragments (les greffons) contenant chacun un à trois cheveux
– Implantation des greffons un à un: 12 à 15 greffons /cm2 soit 35 à 45 cheveux / cm2
– Nombre de greffons : 500 à 1500 / séance (soit 1200 à 3500 cheveux)
– Intérêt : densité et surface couverte importante en une seule séance

La méthode de la F.U.E(Extraction d’unités folliculaires)
– Prélèvement des unités folliculaires sur la zone de la couronne
– Aucune suture, aucune cicatrice « code barre »
– Implantation des greffons un à un: 12 à 15 greffons /cm2 soit 35 à 45 cheveux / cm2.
– Nombre de greffons : 300 à 1000 / séance (soit 250 à 2500 cheveux)
– Intérêt : Absence de cicatrice longitudinale disgracieuse ; réduction très significative des risques infectieux et des complications liées à l’anesthésie et à la chirurgie.

 CONCLUSION

La microgreffe de cheveux par la technique de la F.U.E est un acte médico-chirurgical qui comporte des risques évidents à prendre en considération. Le recours à un médecin esthétique qualifié vous assure que celui-ci a la formation et la compétence requises pour avoir les meilleurs résultats, éviter les complications et les traiter efficacement le cas échéant.

Vous limitez au maximum les risques sans toutefois les supprimer totalement.